L’Avocat Fait-il Grossir ? Voici ses secrets !

Dernière mise à jour :

L’avocat, fruit de la famille des Lauriers, nous vient directement de l’Amérique centrale, plus précisément du Mexique, aujourd’hui essentiel producteur devant d’autres pays de cette partie du monde tel la République Dominicaine ou le Pérou.

On retrouve cette culture aussi en Indonésie ou au Rwanda. Après un bref rappel historique, il conviendra de se demander si ce fruit fait-il grossir en présentant ses bienfaits pour la santé en fonction d’une consommation raisonnable.

Présentation historique

Fruit qui nous vient d’Amérique Latine qui fut connu, apprécié et cultivé dans le monde entier une fois reconnu par les Européens. On retrouve son utilisation il y a très longtemps puisqu’on sait grâce à des fouilles qu’il était prisé des Aztèques et des Mayas : on peut dater cette genèse autour de 8000 ans avant notre ère.

Ces derniers l’avaient véritablement intégré à leur régime alimentaire. Plus près de nous, c’est suite à la la visite de l’explorateur Cortès en Amérique Latine au XVIème siècle, qui se fit offrir des avocats, que le fruit fut rapportée en Espagne un siècle après. Décrit alors comme un « fruit mûr comme du beurre » possédant un goût « délicat et crémeux ».

On retrouve l’origine de son nom à partir de la langue vernaculaire. Appelé alors « ahua qualt », signifiant testicule en raison de sa forme, ce fruit fut ensuite dénommé « aguagate » avant de prendre son nom définitif.

Pourquoi est-il sain de manger ce fruit ?

avocat pour la santéNonobstant les chiffres que recèle l’avocat avec ses 339 calories et ses 29 grammes de matière grasse en faisant de loin l’aliment de loin le plus gras de sa catégorie, c’est bien du côté de ses acides gras mono-insaturés qu’il s’agit de se pencher.

En effet, ses acides ont valeur de puissant allié santé puisqu’ils permettent de réduire le taux de cholestérol en agissant notamment sur la sensation de faim et note propension à prendre du ventre.

  • Ce fruit réduit ces tendances et permet donc à la fois d’être un cale faim, mais aussi un atout pour affiner votre sangle abdominale. Il est l’allié essentiel de votre organisme par ces vertus oléagineuses riche en acides gras mono-insaturés qui favorisent une autorégulation de l’organisme, un fonctionnement optimal de ce dernier.
  • C’est pourquoi il peut se comparer aux vertus de l’huile d’olive base du régime méditerranéen. Dès lors, si on consomme régulièrement de l’huile de ce fruit, on constate une diminution de la graisse abdominale et du coup un risque moins élevé de syndrome métabolique, responsable de la prise de poids.
  • De plus, il contient des bonnes graisses ce qui en fait l’aliment idéal pour limiter les risques de maladie cardiovasculaires : ses acides gras mono-insaturés agissent sur la diminution du taux de cholestérol.
  • A ce propos, ce fruit permet de réguler votre taux de sucre grâce à forte densité de vitamine K :  il permet de limiter les risques d’apparition du diabète. D’autre part, mélanger à d’autres légumes il favorise l’apport de minéraux et de vitamines.
  • Excellent coupe faim, il permet de réduire cette sensation à hauteur de 40 % durant des heures.
  • Votre Indice de Masse Coporel (IMC) sera régulé et plus bas chez ses consommateurs réguliers.
  • Enfin, ce fruit est un puissant aliment énergétique qui vous permettra de vous booster avant l’effort au même titre que les barres de céréales.

Apports nutritionnels

A considérer les chiffres détaillés ci-après, on constate que ce fruit est source de « bonnes » graisses avec beaucoup de fibres et peu de glucides. Ainsi, voici les apports nutritionnels de 100 grammes de ce fruit :

100 grammes de ce fruit
  • Calories : 161
  • Protéines : 2 g
  • Glucides : 8,6 g
  • Lipides : 14,7 g
  • Lipides saturés : 2,1 g
  • Lipides mono-insaturés : 9,9
  • Lipides polyinsaturés : 1,8 g
  • Oméga 3 : 0,1g
  • Cholestérol : 0 mg
  • Fibres alimentaires 6,7 g

Ainsi, on voit bien tous les apports nutritionnels bénéfiques de ce fruit, notamment lorsqu’on regarde en détail les chiffres des lipides. A la différence des acides gras issus des huiles partiellement hydrogénées que l’on consomme dans les fast food, plats préparés ou produits industriels, rien de tout cela dans ce fruit.

De plus, on constate qu’il détient un fort taux de « bons » lipides qui sont les lipides mono insaturés que l’on peut retrouver dans les fruits sec oléagineux tels les amandes, noix de cajou ou noisettes. En outre, ce fruit recèle en lui des acides gras indispensables à notre organisme : les acides gras polyinsaturés.

Non fabriqués par le corps c’est par de tels aliments comme ce fruit que l’on peut activer dans notre organisme le bon fonctionnement du système immunitaire.

Conclusion

Enfin, grâce à sa haute teneur en fibre, il est un des meilleurs allié minceur pour notre organisme : outre qu’il favorise une bonne digestion et prévient tout risque de constipation, ce fruit et ses fibres permet de favoriser la sensation de satiété, limitant ainsi la consommation d’autres aliments, et par là de ne pas grossir.

En définitive, on constate bien que ce fruit est bien votre allié minceur pour une consommation raisonnable, à défaut, ses bienfaits seraient annihilés.

Sources

– https://www.optimyself.com/avocat-grossir/

– http://www.santemagazine.fr/actualite-8-bonnes-raisons-de-manger-de-l-avocat-59939.html

 

Que pensez-vous de cet article ?