Le Miel Fait-il Grossir ? Tout savoir sur le miel !

Dernière mise à jour :

 

Le miel, le trésor de la ruche ! Grâce à lui, de nombreux maux du quotidien peuvent être soignés. Il est notamment plus efficace sur la toux que n’importe quel sirop et n’a pas d’effet secondaire, si l’on fait exception des rares allergies qu’il peut provoquer.

Véritable kaléidoscope d’éléments bienfaisants, le miel semble avoir tous les atouts et serait essentiel à notre santé.  Il n’en reste pas moins un sucre et, à ce titre, on peut douter de ses vertus sur notre poids !

  • Qu’en est-il vraiment ?
  • Le miel fait il grossir ?

C’est à cette question que nous essaierons de répondre dans cet article.

Quelques indications nutritionnelles sur le miel

Le miel, tout le monde le sait, est fabriqué par un certain type d’abeilles et a un pouvoir sucrant et une douceur que nous sommes nombreux à apprécier. Et ce d’autant plus qu’il en existe diverses sortes et différents goûts. Miel de lavande, de citron, de romarin, chacun a une odeur et un charme particulier. Ce que nous connaissons moins, ce sont les valeurs nutritionnelles du miel. S’il est riche en glucides et donc en sucre, il contient aussi de nombreux minéraux et vitamines, importants pour notre santé.

Petit tour de la question pour 100 g de miel :

1

Minéraux

  • Magnesium : 17 % AJR
  • Manganèse : 10 % AJR
  • Potassium : 4 % AJR
  • Cuivre : 3 % AJR
  • Zinc : 4 % AJR
  • Sélénium : 3 % AJR

 

2

Vitamines

  • Vitamine C : 2 % AJR
  • Vitamines B dont B6 : 18 % AJR et toutes vitamines B confondues : 30 % AJR

 

3

Enzymes

  • Enzymes
  • Acides organiques
  • Acides aminés
  • Peptides

 

4

Peroxyde d’hydrogène

Très oxydant et antiseptique

Le miel, riche en calorie et allié nutritionnel

Avec ces 327 kcal dont 81 g de glucides (essentiellement du fructose si le miel est liquide, saccharose s’il est figé), le miel représente un apport calorique non négligeable si l’on surveille sa ligne ou que l’on est un sportif averti. Par contre, c’est un aliment riche en minéraux et vitamines et dont la consommation peut être intéressante.

Avec tout ce qu’il contient, il est en effet considéré comme un aliment complet riche en antioxydants qui peuvent s’avérer intéressants lorsque l’on cherche à contrôler sa masse grasse. Les antioxydants auraient en effet la particularité d’aider à brûler les graisses.

Le miel, un index glycémique à surveiller

L’index glycémique : qu’est-ce que c’est ?

S’il y a bien une chose à laquelle il faut faire attention lorsque l’on fait du sport ou que l’on surveille sa ligne, c’est l’index glycémique des aliments que nous consommons.

Plus cet indice est bas, plus l’aliment sera favorable si l’on pratique des sports d’endurance, plus il est élevé plus le taux de sucre dans le sang augmentera vite et retombera vite, ce qui est contre indiqué dans un effort long. Plus l’indice est bas et moins notre corps transformera le sucre en graisse.

L’index glycémique du miel

Cet indice dépend de la teneur en fructose du miel que nous choisissons de consommer. Pour savoir si un miel est riche en fructose, il suffit de l’observer. Plus il est liquide, plus il contient de fructose. Autre solution, observer l’étiquette de composition. Chose essentielle, toujours connaître l’origine du miel que l’on consomme !

L’un des miels les plus intéressants à consommer lorsque l’on fait du sport ou que l’on surveille son poids, est le miel d’acacia. Pour information, ce miel à un index glycémique deux fois inférieur à celui du sirop de glucose.

Les effets du miel sur la santé

Il est normal de se demander : « le miel fait il grossir ? ». On peut aussi se poser la question de son influence sur les triglycérides et notre taux de sucre sanguin. À ce propos, il est important de noter que d’après certaines études les personnes diabétiques qui ont consommé du miel à la place du sucre pendant huit semaines ont perdu du poids et ont vu leur taux de cholestérol et de triglycérides baisser.

Par contre leur taux de sucre sanguin avait augmenté. D’autres études ont montré que le miel est bénéfique pour les gens en bonne santé et ceux qui ont trop de graisse dans le sang. Il augmente moins la glycémie que les sucres raffinés, réduit le taux de protéines C Réactives ainsi que le cholestérol, et les triglycérides.

En outre, si nous choisissons de consommer du miel non traité, nous bénéficions de son apport en antioxydants. De cette façon, et dans le cadre d’un régime alimentaire sain, les antioxydants influencent notre capacité à lutter contre la fatigue et les maladies.

Mais alors, le miel fait il grossir ?

Le miel reste un sucre et il est donc important de le consommer avec modération. Si vous êtes en bonne santé, il sera excellent pour vous, notamment au petit-déjeuner. Par contre, si l’on est déjà en surpoids, il vaudrait mieux éviter d’en consommer trop. Évidemment, il vaut mieux dans le cadre d’un régime sain, consommer du miel que du sucre raffiné.

Dans la pâtisserie, remplacer le sucre par du miel peut être une alternative intéressante pour ceux qui veulent surveiller leur ligne et prendre soin de leur santé.

Conclusion

Le miel est donc un aliment intéressant à consommer dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée. Il est aussi intéressant lorsque l’on pratique une activité d’endurance. En ce qui concerne son effet sur notre poids, le miel, si l’on sait le choisir et le consommer, peut être un atout dans le cadre d’un régime.

Sources

1 – https://informationsnutritionnelles.fr/miel

2 – https://www.apiculture.net/blog/le-miel-fait-il-grossir-n90

3 – https://www.miel-sport.fr/miel-et-index-glycemique/

4 – https://www.youtube.com/watch?v=P92d7hKFkAU

5 – https://www.youtube.com/watch?v=6A39tuwa6oc